Chantal Cadieux, Directrice artistique

Chantal Cadieux vit et respire la danse. Son nom est intimement lié au développement et au rayonnement de la danse en Acadie. D’aussi loin qu’elle se rappelle, cette forme d’art a toujours été au cœur de son univers.  Artiste complète et engagée, Chantal persévère, fonce, partage et transmet son amour, sa passion et sa vision de la danse depuis plus de 35 ans.

Native de Moncton, cette danseuse et chorégraphe est une véritable figure de proue dans l’univers de la danse au Nouveau-Brunswick. Au-delà de son rêve de jeune danseuse voulant danser des créations originales chez elle en Acadie, elle a été au fil des ans l’instigatrice principale du développement du secteur de la danse dans la province et une source d’inspiration intarissable pour d’innombrables danseurs et danseuses.

La volonté première de cette artiste a toujours été de danser et de chorégraphier, mais l’enseignement est rapidement devenu un incontournable. Chantal Cadieux a formé plusieurs générations de danseurs, danseuses et d’interprètes en théâtre, qui ont pu poursuivre leur passion pour les arts de la scène. Après une formation complète à la Royal Academy of Dance elle a fréquenté l’École Mansio à Aix-en-Provence, le National Ballet de Toronto, l’Université de Montréal, la Duke University en Caroline du Nord et le Bates College au Maine. Toujours à l’afflux des nouveaux courants en danse, elle continue de se former. Récemment, elle a obtenu une ceinture blanche en Nia, un certificat en Qi Gong, en plus de participer à des intensifs comme plus récemment au National Ballet du Canada, « The Peggy Baker summer intensif » et en septembre dernier un atelier d’écriture « Écriture dramatique et anatomie ludique » avec Larry Tremblay, Zones théâtrales Ottawa.

En 1979, Chantal Cadieux fonde à Moncton les Productions DansEncorps, la première école et la première compagnie francophone de danse au Nouveau-Brunswick. Son objectif : rendre la danse accessible à un plus grand nombre de personnes et démystifier cette forme d’art qui était plutôt méconnue du public, car il n’existait pas de tradition de danse contemporaine en Acadie à l’époque.

Depuis ses débuts, sous la direction artistique de Chantal, la compagnie DansEncorps a créé des spectacles qui se démarquent par leur originalité et leur créativité débordantes. Elle a signé pour le moins des centaines de chorégraphies, que ce soit pour la Compagnie, pour la Jeune Troupe, pour l’école ou sur commande. Professeure d’expression corporelle à l’Université de Moncton depuis 1980, elle côtoie le monde du théâtre parallèlement à celui de la danse, d’ailleurs fondatrice du théâtre L’Escaouette. Également professeure à l’École de Kinésiologie de l’Université de Moncton, son expertise s’étend à la formation des maîtres en éducation physique pour la danse depuis 1995.

Parmi ses créations, Sébömatik, avec l’interprète par Sébastien Belzile, est une oeuvre de 60 minutes de danse ou Madame Cadieux a voulu exprimer son point de vue de la théorie de Darwin et l’évolution de l’homme au XXIe siècle. Ce fut un premier « One man show » en danse pour l’Acadie. Ce spectacle fut présenté dans les écoles du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse, ainsi qu’au Grand Public à plus de 35 reprises en 2004. En janvier 2005, la tournée se poursuit avec une dizaine d’autres représentations en France.

En décembre 2005, Chantal a créé Sans Frontières pour 3 interprètes qui a été présenté en première au Niger, Afrique, dans le cadre des Ve Jeux de la Francophonie internationale. DansEncorps y a obtenu une mention d’honneur. En 2006, Borderline sur la musique de Sting et Piazzelo, est présentée dans le nouveau spectacle Noces d’argent, 25 ans en mouvement qu’elle a conçu pour fêter les 25 ans de la Compagnie DansEncorps. Cette même année, la Compagnie présente Noces d’argent – 25 ans en mouvement le 29 avril à Moncton pour sa première et poursuit une tournée en mai avec 12 représentations et plusieurs ateliers. En 2007, quatre nouvelles créations importantes pour l’artiste de Moncton ont été montées. En panne écrit par André Roy, une comédie danse-théâtre pour 5 interprètes de 50 minutes a effectué une tournée au Nouveau-Brunswick de 16 représentations. En attente, une chorégraphie sur la merveilleuse musique de Loreena McKennett a été créée et fut dansée en première le 10 juin 2007 en honneur de Françoise Cadieux. La troisième œuvre est la création d’une nouvelle chorégraphie basée sur le livre Respire par le nez de Judith Hamel, en sa mémoire. Sur un texte de Marie Cadieux, la chorégraphie Chant de l’heure de 20 minutes pour 6 interprètes a été présentée en grande première au Festival international « [à corps] » en avril 2007 à Poitiers en France. Les étudiants de l’Université de Moncton ont fait ce voyage avec les sœurs, Chantal et Marie. En 2008, elle présente avec la Compagnie DansEncoprs le spectacle « Bordeline » comprenant une de ses nouvelles créations « Les arrivées » un trio et pendant le même spectacle, elle danse « Les passeurs » qui lui permet de remonter sur scène comme interprète après plusieurs années d’absence. C’est à ce moment que la compagnie reçoit l’artiste Pierre-Paul Savoie qui crée la chorégraphie Va-et-vient pour trois interprètes; Chantal fait partie de la distribution. En 2010, Chantal crée Bella, chorégraphie de 12 minutes pour une nouvelle interprète de la compagnie, Abra Morisson, sur une musique composée par un jeune artiste émergent, Jean-Michel Robichaud.

Dans un souci de mettre la danse sur les routes, le concept 5 à 7 particip-actif est conçu par Chantal Cadieux pour relancer la diffusion. Ce concept « unplugged » est pour une salle non conventionnelle. En 2010-2011, la tournée du 5 à 7 particip-actif se réalise avec 12 représentations. En décembre 2011, la compagnie a présenté le spectacle « Triade » comprenant la première de l’œuvre de Serge Bennathan « Éloge du rêve » créer pour les troix interprètes de la compagnie dont Chantal Cadieux. La chorégraphie « Fess » vient d’être présenté à Taiwan et « Allons y » de Jackie Taffanel sera bientôt produite pour le grand public par la compagnie.

En novembre 2010, Chantal Cadieux est récipiendaire du Prix du lieutenant-gouverneur pour l’excellence dans les Arts du Nouveau-Brunswick.

 
     
 
  Julie G.Carpenter, Directrice pédagogique

Originaire de Moncton, Julie toucha à la danse pour la première fois dès l’âge de 3 ans à l’école DansEncorps. Durant son adolescence en tant que membre de la Jeune Troupe, elle eut la chance de participer à la conférence daCi tenue à Regina ainsi qu’à Kuopio en Finlande. Après avoir gravi les échelons, elle représenta le Canada avec la compagnie DansEncorps aux 4e Jeux de la Francophonie à Ottawa en 2001. Ensuite, elle partit en tournée à travers les provinces maritimes avec le spectacle « TempsDanse » de la compagnie DansEncorps.

Julie poursuivit ensuite son perfectionnement à l’école de danse Decidedly Jazz Danceworks à Calgary en Alberta d’où elle fut récipiendaire d’une bourse pour ses 4 années d’études. Pendant son temps à Calgary, Julie a fait plusieurs tournées scolaires avec le spectacle « History of Jazz » à travers le sud de l’Alberta et participa aussi à plusieurs autres spectacles dans la région, entre autre « Dance Montage » et « Alberta Dance Explosions » à plusieurs reprises. Son sens de l’aventure l’amena ensuite à accepter un contrat de danse sur un bateau de croisière de la compagnie « Carnival Cruise Lines » pour laquelle elle voyagea pendant une année dans les eaux chaudes du Golfe du Mexique. Julie est formée en jazz en touchant aux techniques Simonson, Matt Mattox, Luigi et Jump Rythm, mais au cours des derniers 27 ans, elle a aussi étudié la danse moderne et classique à l’École de danse de Québec et à DansEncorps, la danse africaine à Decidedly Jazz Danceworks ainsi que le hip hop à DansEncorps et par l’entremise de plusieurs autres ateliers.

Depuis les 6 dernières années, Julie est revenue à ses racines en tant que professeure titulaire en jazz et directrice pédagogique à l’école DansEncorps. Elle est aussi membre de la compagnie DansEncorps lui permettant de travailler avec les chorégraphes Pierre-Paul Savoie et Serge Bennathan. En 2010, Julie partit en tournée à travers le Nouveau-Brunswick et le Québec avec le spectacle « 5 à 7 participatif » de la compagnie DansEncorps et a dansé au Gala du Festival de danse en atlantique 2010. Ceci lui a mérité une nomination comme artiste de l’année en danse au gala des Éloizes en 2012. Toujours avec la compagnie DansEncorps, Julie dansa dans le spectacle « Triade » en décembre 2011 pour lequel elle est finaliste dans la catégorie artiste de l’année en danse pour une deuxième fois au gala des Éloizes en 2014.

Parallèlement à sa carrière en danse, Julie détient un baccalauréat en Science de Kinésiologie de l’Université de Moncton et une maîtrise spécialisée en recherche en Sciences Cliniques de l’Université de Sherbrooke.

 
     
 
  Abra Lagacé

Né à l’Île-du-Prince-Édouard, Abra a commencé à danser dès l'âge de 3 ans à l'École de Danse de Summerside. Pendant les prochaines quinze années de sa vie, Abra étudia de nombreux styles de danse et reçu sa formation RAD en ballet classique avec Mme Jane Lauder.

Après avoir été diplômé de l'école secondaire, Abra poursuivit sa formation en danse à Grant McEwen College à Edmonton, en Alberta, pendant deux ans, où elle a obtenu son diplôme en danse contemporaine. Abra a ensuite complété son baccalauréat en arts à l'Université Simon Fraser à Burnaby, en Colombie-Britannique. Sa formation est basée principalement sur la technique Cunningham, mais elle a également étudié divers autres styles de danse moderne tels que le Graham et le Limón.

Depuis les quatre dernières années, Abra est heureuse de faire partie de l’équipe à DansEncorps en tant que professeure de danse contemporaine à l’école ainsi que membre de la compagnie. En 2010, Abra partit en tournée avec la compagnie DansEncorps avec le spectacle « 5 à 7 participatif » présenté à plusieurs reprises au Québec et au Nouveau-Brunswick. En tant que membre de la compagnie, Abra a eu la chance de travailler avec quelques grands chorégraphes soit Pierre-Paul Savoie pour la pièce « Va-et-vient » et Serge Bennathan pour la pièce « Éloge du rêve ». En 2011, Abra a présenté le solo « Bella » chorégraphié par Chantal Cadieux, au Festival de danse en atlantique et dansa dans le nouveau spectacle « Triade » de la compagnie DansEncorps. Récemment, Abra a chorégraphié une pièce intitulée «Connivence» pour la production « Création Danse 2012 »  qui a également été présenté lors de la 8e édition du Atlantic Dance FESTIVAL danse en atlantique en Novembre 2013.

 
 

Chantal Baudouin

Née à Dieppe, Chantal Baudouin découvre sa passion pour le mouvement par le biais de la gymnastique. C’est à l'âge de huit ans à l'École DansEncorps que Chantal suit ses premiers cours de danse. Dix ans plus tard, en tant que membre de la Compagnie DansEncorps, elle a tourné au Nouveau-Brunswick et performé au niveau international à plusieurs reprises. Après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires avec excellence, elle poursuivit ses études en danse à The School of Toronto Dance Theatre. En 2012, Chantal obtient son diplôme du Professionnal Training Program ayant reçu une formation en technique Graham et étudié divers styles tels quel Horton, Limòn et le ballet classique. Elle fut apprentie dans la compagnie Toronto Dance Theatre pour leur saison artistique 2012-2013.  En 2013, elle dansa pour ProjectLIMB dans le spectacle Glass Jaw de Gabriel Forestieri, à New York.  Récemment, Chantal remplie le poste de coordinatrice de la 9e édition de l’atlantic dance FESTIVAL danse atlantique, elle enseigne à l’École DansEncorps et elle est interprète dans la Compagnie.

 
 

Estelle Dupuis

Estelle Dupuis est originaire de Moncton et danse depuis l’âge de 3ans. Présentement en 4e année en histoire à l’Université de Moncton, elle est également interprète dans la compagnie DansEncorps et professeure en hip-hop depuis 2009. Finissante du programme préprofessionnel de l’école DansEncorps, elle a dansé à plusieurs reprises au niveau local, national et international, notamment au Yukon, en France, en Jamaïque et à Taïwan. L’école Buissonnière est son troisième contrat avec la compagnie DansEncorps. Elle a été interprète dans la chorégraphie connivence de Abra Lagacé et Allons-y de Jackie Taffanel.

 
 

Rokaya Duval

Rokaya a entamé sa formation professionnelle à l’École du Royal Winnipeg Ballet à l’âge de dix ans, et au terme du programme de sept ans elle s’est produite au sein de la compagnie du Royal Winnipeg Ballet pendant trois ans. Cette expérience s’est poursuivie dans une carrière illustre comme danseuse soliste dans de nombreuses compagnies dont le Ballet-théâtre atlantique du Canada (2003-2006), le Alberta Ballet (2007) et le Royal Winnipeg Ballet (2008).  En juillet 2010, Rokaya  a eu l’honneur de travailler comme chorégraphe en chef pour les cérémonies d’ouverture et de fermeture des Championnats du monde junior d'athlétisme de l’IAAF, à Moncton. Elle s’est intégrée à DancEast en 2007 à titre d’artiste en résidence puis d’enseignante à plein temps comme maîtresse de ballet et directrice adjointe de 2008 à 2014. Elle enseigne actuellement le ballet à DansEncorps, à Moncton, dans le cadre de son programme de Formation professionnelle. Tout récemment elle travaille en studio en vue de fouler elle-même la scène l’automne prochain. L’été dernier elle était metteure en scène et chorégraphe de la cérémonie d’ouverture des Jeux canadiens des greffés qui se tenaient à Moncton. Elle est également cocoordinatrice et chorégraphe des Miracles Dancers de Moncton (depuis 2011) et fière propriétaire de la boutique Respiro Dancewear, qui vient de fêter six années d’activité.